La figue

La belle, la vraie, arrive sur nos marchés à la fin de l’été. Fruit typiquement méditerranéen, elle se gorge de soleil, sa peau se teinte de violet et sa chair rouge bien sucrée titille nos papilles.

Chez nous en Provence, on a une expression un peu particulière : « tuer un âne à coup de figues » ! Comme vous pouvez l’imaginer, c’est mission impossible puisque la figue, quand elle est bien choisie, doit être molle ! C’est comme ça que vous devez la déguster. Quand elle s’assouplie sous vos doigts. On peut directement la croquer avec gourmandise en dessert, la rôtir au four avec un petit chèvre, ou encore en sucré/salé avec une volaille. Le must et grand classique reste la confiture de figue sur un petit toast avec une lichette de foie gras, juste saupoudré de fleur de sel.

À bon entendeur…

La tartine !

Bon alors si on se la joue à mort on peut annoncer la recette comme ça :

Duo de saveurs sur sa miche craquante, servi sur un lit de verdure piquante !

Mouai… tout ça pour dire qu’en fait c’est une belle tartine de chèvre et de figue, dorée au four avec une salade de roquette ! Nous, on reste simple…

– Pour 2 personnes il vous faut :

2 tranches de pain de campagne – 2 figues – un petit fromage de chèvre un peu crémeux – de la roquette – sel, poivre et huile d’olive.

5 minutes montre en main, c’est l’entrée idéale pour avoir du goût quand on ne veut pas se casser la tête.

Découpez les figues en quarts et disposez-les sur le pain. Séparez-les avec des petits morceaux de chèvre. Arrosez le tout avec un filet d’huile d’olive et enfournez sous le grill à 200° à peine 3 ou 4 minutes le temps que le pain grille et que le fromage fonde. Salez, poivrez et servez les tartines avec la roquette.

Publicités

Petites galettes de courgettes

Accompagnées d’une belle salade, ces petites galettes feront une délicieuse entrée d’été. À l’ombre des pins, bercé par le chant des cigales et avec un petit blanc bien frais, voici une recette pour épater les copains, en toute simplicité !

Pour 4 personnes :

3 courgettes – 2 pommes de terre – 1 gros oignon blanc – 1 gousse d’ail – 3 œufs – quelques feuilles de menthe – 2 c.s de farine –  ½ c.c de levure – sel, poivre, huile d’olive.

Dans un grand saladier, râpez les courgettes, les pommes de terre, l’oignon blanc et l’ail. Pressez bien le tout afin d’éliminer le maximum d’eau.

Ajoutez ensuite la farine, la levure, les œufs et la menthe achée. Salez, poivrez et mélangez bien (si la préparation vous semble trop liquide, ajoutez un peu de farine).

Pour la cuisson, faites chauffer l’huile d’olive dans une poêle et déposez une bonne cuillère à soupe du mélange par galette.

Seulement 5 minutes de chaque côté et voilà ! C’est prêt ! Bien dorées et croustillantes, personne ne pourra y résister !

Luxe, calme et volupté…

À peine arrivé dans ce refuge secret, vous comprenez que le temps vient d’être suspendu. La Réserve, à Ramatuelle : c’est là que la délicatesse prend tout son sens. Hôtel 5 étoiles, l’établissement vient de recevoir la « distinction Palace ».

En osmose totale avec l’environnement, les lignes sont pures et se noient dans l’horizon. Sublime, merveilleux, discret, délicat, raffiné, les qualificatifs ne sont pas assez nombreux pour décrire la beauté du Palace. L’harmonie du lieu est signée par l’architecte et designer Jean-Michel Wilmotte. Du bleu de la mer à celui de la piscine, du blanc des doux tissus au bois lisse des meubles, de la chaleur du hammam à la douceur du massage et de l’odeur des plantes aromatiques à la fraîcheur d’un Minuty rosé, tous vos sens seront sollicités. « Le luxe ultime d’une sérénité que rien ne saurait troubler ».

http://www.lareserve-ramatuelle.com