Tourisme vert à Buenos Aires

Un hôtel/auberge écolo, voilà une idée plus que d’actualité. La protection de l’environnement concerne tout le monde, alors direction l’Argentine !

Toit végétal et potager aromatique, la terrasse de l’’hôtel Eco Pampa est un vrai petit jardin

Toit végétal et potager aromatique, la terrasse de l’’hôtel Eco Pampa est un vrai petit jardin

L’Eco Pampa Hostel est la première auberge écologique de Buenos Aires.

C’est grâce à la volonté de trois associés : Silvina Braver, Pablo Gueilburt et Frederico Romano qu’est né ce lieu, en plein cœur de Palermo Soho, à deux pas des galeries d’art, des parcs et des bars branchés de la ville.

Protéger les ressources énergétiques est le principal objectif de l’Eco Pampa qui applique la règle des trois « R » : réduire, recycler et réutiliser (concepts fondamentaux de l’écologie).

Ainsi, cet hôtel était auparavant une école de théâtre et ce passé fait partie de l’âme du lieu. En effet, de par sa philosophie écologiste, les installations et le matériel d‘époque ont été conservés ou recyclés, tel est le cas des estrades en bois qui ont servi à faire le comptoir de la réception.

Pour économiser l’électricité, l’Eco Pampa a (entre autres choses) mis en place des panneaux solaires qui fournissent l’énergie nécessaire pour chauffer l’eau mais aussi pour charger les téléphones et les ordinateurs. Toutes les ampoules sont bien sûr basse consommation et le toit-terrasse est en partie végétalisé, résultat : la température se régule et l’isolation phonique du bâtiment s’améliore, le tout de façon naturelle.

Pour ne pas gaspiller l’eau, des filtres ont été installés sur tous les robinets, ce qui permet de réduire jusqu’à 40% la consommation. A cet effort s’ajoute un système de récupération de l’eau de pluie afin d’arroser les plantes et de faire le ménage.

Bref vous l’aurez compris, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ! Même le mobilier a été racheté aux enchères puis restauré par des artistes : une touche supplémentaire d’originalité.

L’établissement propose plusieurs catégories d’hébergements. Les routards opteront pour l’aspect auberge de jeunesse, avec dortoirs, tandis que les autres lui préfèreront la formule hôtel classique, avec salle de bain privative ou commune. A chacun donc, d’adapter ses choix à son budget (de 15 à 100 $).

chambre1

Comme il n’est pas question de s’ennuyer, l’auberge propose aussi de nombreuses activités. Des soirées InBar sont organisées tous les week-ends au bar de l’hôtel. Des excursions sont également organisées : entre City Tour et journée découverte à vélo, les activités restent en parfaite adéquation avec le mode de vie écolo !

 

http://www.hostelpampa.com.ar