La porcelaine marocaine s’invite à votre table !

Au Maroc on ne plaisante pas avec les arts de la table ! Mis à part les plats en céramique, on y trouve de vaisselle en porcelaine aussi raffinée que délicate. Zellige, mosaïque, moucharabieh, les motifs et les couleurs sont variés et apporteront originalité et élégance à votre table.

Référence Vieux Fès

Référence Vieux Fès

Il y a une boutique incontournable à Marrakech qui propose de l’authentique porcelaine de Fès : Maraterre Tajmouati.

La technique et la délicatesse de Tajmouati sont un héritage et une tradition transmis de père en fils. L’entreprise est née à Fès et s’est déplacée à Marrakech il y a plusieurs années. Les modèles et les motifs vont du plus ancien au plus moderne et sont tous peints à la main.

Vous pouvez aussi commander des exemplaires personnalisés (pour un usage personnel ou professionnel).

 

Référence Point Rouge

Référence Point Rouge

 

Mélange

Mélange

http://www.porcelaine-tajmouati.com

Publicités

Tea time !

Après mon voyage par procuration en Thaïlande, c’est au Maroc que je vous emmène !

Quand je ne peux pas partir, je demande en général aux heureux voyageurs de me ramener un petit quelque chose, histoire de goûter au pays depuis chez moi !

Cette fois-ci l’heureuse élue s’est offert une escapade à Marrakech.

Bilan des réjouissance : un drôle de mélange avec des cristaux magiques ! Vous découvrirez aussi dans un prochain post la magnifique vaisselle qui m’a également été rapportée.

Revenons à nos moutons. Je vous propose de découvrir une potion magique ! Pour cesser tout mystère, il s’agit en fait de thé, composé d’un mélange d’épices. On y trouve, des boutons de roses, de la badiane, de la cardamome, du ginseng, des coques de noix de muscade et des feuilles de verveine. Je ne suis pas spécialiste alors je n’apporte pas ces informations avec certitude, mais à en croire les recherches sur le sujet, les effets de cette infusion seraient, apaisants, relaxants et renforceraient le système immunitaire et digestif. Bref, poudre de perlimpinpin ou pas, les arômes sont délicats, c’est un bonheur à sentir et à boire.

Marion Pizzetta

Et si vous voulez rajouter une touche de fraîcheur, je vous propose de mettre un des fameux cristaux de menthol. Ils sont obtenus par cristallisation d’huile essentielle de menthe. C’est un parfum mentholé extra pur et extra concentré. Il rafraîchit, assainit et décongestionne les voies respiratoires. Un peu comme du Vicks Vaporub !!!

 

Pour 2 tasses :

Portez à ébullition 500ml d’eau avec une toute petite poignée du mélange (veillez à ce qu’il y ait au moins une épice de chaque sorte) et un seul des cristaux. Un seul suffira car c’est très fort, croyez-moi ! Si vous en mettez plus, vous allez vite avoir l’impression de respirer au sommet d’une montagne enneigée !

Laissez macérer 5 minutes et filtrez.

Marion Pizzetta

Le gombo : une touche d’exotisme

Souvent boudé à cause de sa texture un peu gluante, le gombo est pourtant un légume qui possède de nombreux atouts.

Gombo, okra, lady finger… C’est sous bien d’autres noms encore qu’est connu ce petit légume vert originaire d’Afrique. Si le gombo est en réalité un fruit, il est consommé comme un légume dans de nombreuses régions du monde (Inde, Antilles, Moyent-Orient).

Marion Pizzetta Gombos

Comment le choisir ?

Le gombo ressemble à un petit piment vert, allongé et duveté. Dans l’idéal, lorsque vous le choisissez, la taille ne doit pas dépasser une dizaine de centimètres. Pour une fraîcheur garantie, il doit être bien coloré, sans tâches et bien ferme. Vous trouverez des gombos frais dans les épiceries exotiques et des versions surgelées ou en conserve dans de nombreux supermarchés.

Quels sont ses atouts nutritionnels ?

Ce « fruit-légume » contient seulement 30 kcal pour 100 g de produit. C’est donc un aliment pauvre en calories et en gras. Il constitue aussi une excellente source de fibres, de vitamines, de magnésium et possède un potentiel antioxydant.

Comment le préparer ?

Même s’il est possible de le manger cru, en salade, le gombo est le plus souvent consommé cuit, mariné, frit ou bouilli. Entier, coupé en deux ou en petits bouts, selon la recette, il doit surtout être bien nettoyer auparavant. Pour enlevez le mucilage (le duvet qui créé cette texture gluante), frottez-le doucement avec du papier absorbant, passez-le sous l’eau et égouttez-le. Surtout, veillez à ne pas l’abimer. Il faut également couper la tige et le bout du capuchon.

Comment le conserver ?

Le gombo ne se conserve pas plus de 3 jours dans du papier absorbant et dans le bac à légumes. S’il y a trop de tâches noires, il faut le jeter. Vous pouvez aussi le mettre au congélateur après l’avoir blanchit 2min, égoutté et séché.

Marion Pizzetta Gombos

Gombos à l’indienne

250 g de gombos -2 tomates -1 poignée de coriandre fraîche – 1 oignon -1 gousse d’ail – 2 cc de curry jaune – 1 cc de curcuma – 1cc de cumin – 1 citron – huile d’olive, sel, poivre.

Nettoyez les gombos et coupez la tige (comme expliqué précédemment). Émincez l’ail et l’oignon et faites-les revenir dans l’huile. Ajoutez les gombos et faites-les sauter 5 min. Ajoutez ensuite les tomates coupées en petits dés et les épices. Mélangez bien et laissez cuire environ 15 min avec ½ verre d’eau. Au moment de servir, parsemez de coriandre et d’1/2 jus de citron.

Marion Pizzetta Gombos

La tarte qui nous rend chèvre !

C’est donc la rentrée, la nostalgie des siestes au bord de l’eau, la culpabilité de prendre l’apéro parce qu’on n’est plus en vacances et le triste retour de l’automne dans quelques jours. Mais ce n’est pas parce qu’on retourne à son quotidien qu’on ne peut pas essayer de l’égayer un peu et de continuer à mettre de la fraîcheur dans son assiette ! Coup de balai aux feuilles de l’automne sur notre pallier et retour de l’été à notre table !

Tarte courgette, chèvre, pignons et basilic (à partager entre copains).

Marion Pizzetta Tarte à la courgette

2 grosses courgettes – 1 oignon – 200 grs de fromage de chèvre frais – 1 sachet de pignons – 1 poignée de feuilles de basilic – sel, poivre, huile d’olive – 1 pâte brisée – 2 œufs – 200 ml de crème liquide entière.

Coupez les courgettes en cubes, émincez les oignons et jetez tout dans une poêle avec un peu d’huile. Mélangez bien et ajoutez le basilic ciselé et les 2/3 des pignons.

Baissez le feu et incorporez le fromage de chèvre frais. Laissez cuire une dizaine de minutes. Salez, poivrez et réservez.

Préchauffez le four à 200°.

Dans un saladier battez les œufs et la crème. Ajoutez-y les courgettes.

Étalez la pâte dans un moule à tarte et piquez le fond à l’aide d’une fourchette. Versez le mélange et enfournez 40min.

Vous pouvez faire griller le reste des pignons à la poêle afin d’en parsemer la tarte pour la déco, avec quelques feuilles de basilic.

Marion Pizzetta Tarte à la courgette

Conseil : C’est encore meilleur froid avec une salade aux lardons !

Marion Pizzetta Tarte à la courgette

La folie du gâteau magique

Une seule pâte et trois textures différentes au bout du compte ! Voilà le secret du gâteau magique. Pendant la cuisson la pâte va se diviser en trois couches bien distinctes : une génoise, une crème légère et un flan. Il est donc très important de respecter la recette, car la seule astuce pour réussir ce tour de magie est bien la qualité de la pâte. À la vanille, au chocolat, à la noix de coco ou avec des fruits, les déclinaisons du gâteau n’ont de limites que votre imagination ! On peut même les réaliser en version salée dans de petits moules, pour l’apéritif par exemple.

Une chose à savoir : Si on rate, il ne faut pas se décourager mais réessayer en respectant au milligramme près les quantités. J’ai essayé une première fois en pensant qu’on n’était pas à 20 grammes près… ERREUR ! Au démoulage, mon gâteau ressemblait à une sorte d’omelette pas cuite ! Raté de chez raté !

La deuxième fois a été meilleure !

Ce n'est pas encore parfait, mais nettement mieux que la 1ère fois !

Ce n’est pas encore parfait, mais nettement mieux que la 1ère fois !

Gâteau magique au citron (la recette est indiquée pour un moule rond de 20 centimètres de diamètre) :

4 oeufs (à température ambiante)

100 g de beurre

150 g de sucre

110 g de farine

50 cl de lait (tiède)

2 citrons

1 cs d’eau

Avant de commencer votre préparation, faites chauffer le four à 160°.

Dans un premier temps, faites fondre le beurre au micro-ondes environ 40 secondes et réservez.

Ensuite, séparez les blancs et les jaunes des œufs et mettez les blancs de côté.

Battez énergiquement les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le jus et le zeste des citrons, le beurre, l’eau et la farine tamisée.

Mélangez bien et rajoutez le lait petit à petit. Il ne doit pas y avoir de grumeaux.

Montez les blancs en neige de façon à ce qu’ils soient bien fermes et avec une spatule, ajoutez-les délicatement à la préparation.

 

Versez la pâte dans un moule beurré et fariné et enfournez pour environ 50 min.

Le gâteau doit être coloré sur le dessus et légèrement tremblotant.

Laissez-le reposer 1h et placez-le au frais au moins 2h pour qu’il se solidifie.

Gâteau magique marion pizzetta

Astuce :

Après l’avoir démoulé, vous pouvez le saupoudrer de sucre glace ou rajouter des décors pour cacher les éventuelles imperfections.

Servez avec une chantilly bien fraîche parsemée de quelques zestes si il vous en reste.

Si vous préférez les citrons verts, n’utilisez-en qu’un, sinon le parfum sera trop fort.

Gâteau magique marion pizzetta