La Plage Casadelmar : le luxe les pieds dans l’eau.

DSC_0197

Cette année, pour le traditionnel weekend familial au paradis, direction la presqu’île du Benedettu, dans le gofle de Porto-Vecchio (Corse du Sud).

Mis à part les 100 km de vent et les 13° au meilleur de la journée, l’expérience était parfaite !

Vous n’imaginez pas le bonheur de retrouver la plage de Palombaggia ou encore Bocca del’Oro, les lieux de vacances de toute mon enfance. L’endroit où j’ai appris à nager, celui du premier flirt d’été, de la première boîte de nuit à Via Notte, les copains de vacances que l’on retrouve chaque année…
Mais ça, c’était avant ! Cette fois-ci, je n’arrivais pas en conquérante sur les terres de mes exploits passés, mais bien en exploratrice d’un nouveau petit paradis : La Plage Casadelmar.

Cet hôtel est un peu comme une maison de vacances… version 5 étoiles ! C’est après le succès international du grand Casadelmar que Jean-Noël Marcellesi a décidé de reprendre un petit hôtel familial. Deux ans de travaux plus tard, c’est le 12 juillet 2012 que La Plage Casadelmar a ouvert ses portes. Juste à temps pour se tremper dans la piscine, à l’ombre des pins, ou flâner sur la plage au bord de l’eau cristalline et partir à la découverte des criques environnantes.

Chambre spacieuse et lit king size !

Chambre spacieuse et lit king size !

L’établissement propose 15 chambres au style épuré. Faites de pierres et de bois, dans des teintes sobres qui rappellent celles de la plage et des rochers, elles baignent dans une atmosphère à la fois simple, chaleureuse et reposante. Seule touche de couleur falshy dans la chambre que j’occupais : un fauteuil orange et violet signé Marc Zanuso (designer italien), le fameux Lady chair. 

Lady chair by Marc Zanuso.

Lady chair by Marc Zanuso.

( Parenthèse inutile : Oui, parce que j’ai voulu faire ma maligne ! Ce fauteuil m’a tellement plu, que j’ai demandé au personnel de l’hôtel de me noter les références, genre je suis une folle je l’achète dès mon retour. En rentrant à la maison, la première chose que j’ai faite, a été de dégainer mon ordinateur et de googliser le merveilleux siège. Verdict : 3000 €… En effet, il est joli… en photo ! ).

Dans l’hôtel, tout est étudié pour avoir une sensation de repos et d’intimité. À commencer par l’entrée qui nous plonge immédiatement dans un « couloir bibliothèque » baigné par la lumière d’un petit patio. On peut évidemment y emprunter les livres.

La bibliothèque est accessible à tous les clients.

La bibliothèque est accessible à tous les clients.

Lorsque l’on continue d’avancer, on tombe sur le bar avec un petit coin lecture. De jolis tabourets en bois, des canapés moelleux et encore d’autres Lady chair, vert émeraude aux pieds dorés, invitent à la détente.

La salon / bar.

La salon / bar.

La terrasse extérieure abrite un grill pour les déjeuners d’été, à déguster sur des transats en bois clair, recouverts d’énormes coussins orange.

Un petit déjeuner sur la terrasse de La Plage Casadelmar.

Un petit déjeuner sur la terrasse de La Plage Casadelmar.

Il est impensable de clore la description sans parler du restaurant… Délicats et raffinés, les plats proposés sont un régal. Pâtes à la langouste, coquelet à la broche, fritto misto et même la classique tomate/mozzarella deviennent tout à coup sublimes. Croustillante, fondante, goûteuse et juteuse, il est impossible de résister à la cuisine du chef.

Mozzarella crémeuse, tomates du pays et huile d'olive corse... un régal.

Mozzarella crémeuse, tomates du pays et huile d’olive corse… un régal.

Contact et information :

Presqu’Ile du Benedettu BP82

20538 Lecci de Porto-Vecchio Cedex

Corse du Sud

Tel : 04 95 71 02 30

E-mail :  info@laplagecasadelmar.fr

Site : http://www.laplagecasadelmar.fr

Publicités

Tourisme vert à Buenos Aires

Un hôtel/auberge écolo, voilà une idée plus que d’actualité. La protection de l’environnement concerne tout le monde, alors direction l’Argentine !

Toit végétal et potager aromatique, la terrasse de l’’hôtel Eco Pampa est un vrai petit jardin

Toit végétal et potager aromatique, la terrasse de l’’hôtel Eco Pampa est un vrai petit jardin

L’Eco Pampa Hostel est la première auberge écologique de Buenos Aires.

C’est grâce à la volonté de trois associés : Silvina Braver, Pablo Gueilburt et Frederico Romano qu’est né ce lieu, en plein cœur de Palermo Soho, à deux pas des galeries d’art, des parcs et des bars branchés de la ville.

Protéger les ressources énergétiques est le principal objectif de l’Eco Pampa qui applique la règle des trois « R » : réduire, recycler et réutiliser (concepts fondamentaux de l’écologie).

Ainsi, cet hôtel était auparavant une école de théâtre et ce passé fait partie de l’âme du lieu. En effet, de par sa philosophie écologiste, les installations et le matériel d‘époque ont été conservés ou recyclés, tel est le cas des estrades en bois qui ont servi à faire le comptoir de la réception.

Pour économiser l’électricité, l’Eco Pampa a (entre autres choses) mis en place des panneaux solaires qui fournissent l’énergie nécessaire pour chauffer l’eau mais aussi pour charger les téléphones et les ordinateurs. Toutes les ampoules sont bien sûr basse consommation et le toit-terrasse est en partie végétalisé, résultat : la température se régule et l’isolation phonique du bâtiment s’améliore, le tout de façon naturelle.

Pour ne pas gaspiller l’eau, des filtres ont été installés sur tous les robinets, ce qui permet de réduire jusqu’à 40% la consommation. A cet effort s’ajoute un système de récupération de l’eau de pluie afin d’arroser les plantes et de faire le ménage.

Bref vous l’aurez compris, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ! Même le mobilier a été racheté aux enchères puis restauré par des artistes : une touche supplémentaire d’originalité.

L’établissement propose plusieurs catégories d’hébergements. Les routards opteront pour l’aspect auberge de jeunesse, avec dortoirs, tandis que les autres lui préfèreront la formule hôtel classique, avec salle de bain privative ou commune. A chacun donc, d’adapter ses choix à son budget (de 15 à 100 $).

chambre1

Comme il n’est pas question de s’ennuyer, l’auberge propose aussi de nombreuses activités. Des soirées InBar sont organisées tous les week-ends au bar de l’hôtel. Des excursions sont également organisées : entre City Tour et journée découverte à vélo, les activités restent en parfaite adéquation avec le mode de vie écolo !

 

http://www.hostelpampa.com.ar

Luxe, calme et volupté…

À peine arrivé dans ce refuge secret, vous comprenez que le temps vient d’être suspendu. La Réserve, à Ramatuelle : c’est là que la délicatesse prend tout son sens. Hôtel 5 étoiles, l’établissement vient de recevoir la « distinction Palace ».

En osmose totale avec l’environnement, les lignes sont pures et se noient dans l’horizon. Sublime, merveilleux, discret, délicat, raffiné, les qualificatifs ne sont pas assez nombreux pour décrire la beauté du Palace. L’harmonie du lieu est signée par l’architecte et designer Jean-Michel Wilmotte. Du bleu de la mer à celui de la piscine, du blanc des doux tissus au bois lisse des meubles, de la chaleur du hammam à la douceur du massage et de l’odeur des plantes aromatiques à la fraîcheur d’un Minuty rosé, tous vos sens seront sollicités. « Le luxe ultime d’une sérénité que rien ne saurait troubler ».

http://www.lareserve-ramatuelle.com