Mousse de luxe pour soir de fête !

Pour changer de l’éternel classique dessert de Noël (n’en déplaise aux inconditionnels de la bûche chocolat/marron miam miam !), je vous propose de mettre un peu de chic et de peps sur vos papilles ! Une petite mousse fraîche et acidulée pour finir un repas souvent lourd et copieux, pourquoi pas ? Au yuzu et citron caviar s’il vous plait ! Ça fait cher le dessert me direz-vous, mais en même temps, on ne fait pas ça tous les après-midi pour le goûter des enfants !

Et puis, terminer le repas sur une note de légèreté ne fera pas de mal à votre estomac ! Après le foie gras, les coquillages, le saumon, les volailles en sauce et le fromage, la perspective de la dernière part de bûche, c’est un peu comme le verre de trop, celui qui vous fera basculer ! Quand en tentant d’être encore un peu vaillant, on plonge sa cuillère dans la génoise de la bûche tradi, tout en se disant « je ne vais jamais y arriver, il ne faut pas, je ne le sens pas » ! Cette petite cuillère de bûche qui vous fera avachir dans le canapé en demandant timidement à votre hôtesse, si par hasard, elle n’aurait pas un Citrate de bétaïne ainsi qu’un Doliprane ! Pour ne pas contrarier votre système digestif en lui infligeant un dernier combat perdu d’avance, je vous suggère de miser sur un dessert ultra léger !

Il faut bien avouer que le yuzu est hyper tendance ! Mais au-delà de l’effet de mode, cet agrume, à peine plus gros qu’une clémentine, possède un goût particulier et extrêmement parfumé. Un mélange de mandarine et de pamplemousse, avec l’acidité du citron. Le jus suffit à aromatiser vos plats et desserts et le zeste, encore plus corsé, s’utilisera avec parcimonie. À vrai dire, ce n’est pas plus mal, parce qu’au prix que ça coûte, on aurait vite fait de se ruiner (environ 50€ le kilo) ! Faites attention, le yuzu contient énormément de pépins.

Le citron caviar, quant à lui, ressemble à une sorte de… cornichon ! Mais ce petit agrume, très apprécié des grands chefs, renferme de toutes petites billes (comme du caviar) translucides (teintées de jaune, de rose ou de vert) qui éclatent entre la langue et le palais, en révélant des arômes de pamplemousse et une vive acidité. Il n’est donc pas nécessaire d’en mettre beaucoup. La peau s’épluche délicatement avec un petit couteau pointu.

Conseils :

Vu le prix d’un seul yuzu, je vous invite à ne rien jeter ! Vous pouvez congeler le zeste pour le réutiliser plus tard et surtout ne jetez pas les (nombreux) pépins, essayez de les planter !

Mousse au yuzu, citron et citron caviar (pour 6 personnes).

1 yuzu – 1 citron jaune – 40 cl de crème liquide – 30 grs de sucre – 2 blancs d’œuf – 1 petit citron caviar.

Battez la crème pour qu’elle monte comme une chantilly.

Pressez le jus du citron, celui du yuzu et prenez les zestes de la moitié du fruit (ce sera largement suffisant). Tout en fouettant, ajoutez le jus, le zeste et le sucre à la chantilly. Réservez.

Faites monter les blancs en neige et incorporez-les délicatement à la préparation.

Remplissez de petites verrines, décorez-les avec quelques zestes de citron et une touche de citron caviar.

Placez au frais pendant 2h au minimum.

Mousse au yuzu et citron, top citron caviar.

Mousse au yuzu et citron, top citron caviar.

Publicités